Catherine Duval
Psychanalyste à proximité d'Avignon
Catherine Duval
Psychanalyste à proximité d'Avignon

Pourquoi toujours subir des relations toxiques?


Qu'est-ce qu'une relation toxique?

Une relation toxique c'est une relation qui fait mal.

Une relation soit violente avec beaucoup d'excès, que ce soit dans le bon ou dans le mal.

Quand tout semble aller bien la relation "marche" sur un mode de relation fusionnelle, passionnelle. On peut avoir l'impression d'être comblé.

Quand tout va mal, il y a disputes sur disputes avec manque de respect, insultes, violence verbale et/ou physique.

Avec de grands moments de silence, où on peut se sentir vidé, démuni voire puni. Cette douleur moral n'est pas une relation d'amour, c'est une relation qui engendre souffrances et désespoirs. Elle va aussi isoler l'individu de sa famille, de ses amis, de ses collèges de travail et parfois même, faire perdre tout repère et toute activité personnelle et professionnelle.

Pourquoi ça dure?

Parce la relation est assymétrique = à sens unique.

Il y en a un qui donne tout, tout le temps et l'autre qui prend tout , tout le temps. 

Dans les faits, il y a un membre du couple qui s'épuise  en faisant tout pour maintenir une sorte d'équilibre!

En fait, il sera question pour celui ci d'éviter les conflits. Ce qui va conduire l'autre partenaire à abuser, à en demander toujours plus et à enchainer reproches, silence et incompréhension.

Ce peut-être très discret, voire sournois, ou très visible avec humiliations, violences physiques et verbales.

Il n'y a pas à avoir honte, on n'est ni fort, ni faible, seulement pris au piège d'une relation à laquelle on a voulu croire.

Si on écoute sa petite voix intérieure, on sait d'instinct que ce n'est pas "normal" de souffrir autant.

Mais on peut reproduire des schémas appris dans l'enfance et seul, ne pas faire les liens qui permettrons de prendre le recul nécessaire. 

On peut aussi être tellement épuisé que l'on n'a plus la force de réagir. On ne peut alors que subir.

Comment en sortir?

C'est un cercle vicieux. 

Parfois, il sera possible de rétablir une communication perdue. Ce peut être réglé en thérapie de couple.

Les deux partenaires se rendent ensemble chez le psy, et vont être encouragés à exposer leurs difficultés.

Avec ce bilan, toujours respectueux et bienveillant, on va comprendre les mécanismes qui sous-tendent les disputes. On va trouver de meilleures façons d'inter-agir et de communiquer. 

On va pouvoir reprendre de bonnes habitudes de communication. Chacun doit trouver sa place, son rôle, et du sens à la relation.

Le psy de couple ne va pas laisser le couple débattre seul, il va reformuler et proposer des solutions.

Des exercices seront à tester pour évoluer dans le bon sens en séance d'une part et entre deux séances, d'autre part. Il faut environ une dizaine de séances  pour sortir de cette répétition si le couple est sincère et joue le jeu.

Cependant, parfois les dégâts sont trop importants.

Il faudra alors consulter seul pour démêler les enjeux et les impacts de cette relation sur la santé. Une thérapie individuelle va permettre de sortir des schémas répétitif d'échec des relations amoureuses. 

La psychanalyse est alors tout indiquée . Il s'agit d'analyser les comportements et les émotions et de refaire le chemin de la construction des relations d'amour avec les parents, les frères et soeurs, la famille .

Qu'il y ait eu construction familiale positive ou négative, cela impacte toujours les choix d'amour ultérieurs.

On le comprend: pas de règle prédéfinie par avance, tout se fait au cas par cas, en fonction de vous, et de votre rythme. Le psy écoute et comprend les besoins, il adapte la démarche en fonction de chacun.

La danse du couple est un long chemin passionnant, semé d'embuches, mais cette danse doit rester un pas de deux. C'est à dire que l'équilibre est la base de la relation amoureuse.

Tout se fait, se porte et s'harmonise à deux.

 


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Envoyé !

Derniers articles

Développer la confiance en soi

Comment ne pas faire ou refaire un burnout?

Le syndrome du burnout

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.