Angoisse

L' ANGOISSE et l'attaque de panique invalidante.

 

     Depuis la nuit des temps, l'Homme a du faire face à des agressions.

 Ce sont les mécanismes de stress intense qui lui ont permis sa survie. Il fallait bien réagir vite dans l'urgence des innombrables dangers. Fuire à toutes jambes devant la bête sauvage qui attaquait par exemple. Le monde moderne est une jungle, tout le monde le reconnait.

Toutefois, dans notre monde moderne, l'Homme subit bien des attaques auxquelles, parfois, il ne peut plus faire face. Ces attaques sont souvent insidueuses et psychiques. Le harcèlement et la violence au travail, dans la rue, à l'école et à la maison sont des agressions parfois quotidiennes qu'il faut sans répis contrer. Il est évident que l'accumulation de ces agressions contribue au burn out, au ras le bol qui laisse l'individu sur le côté du cours de sa vie, tel un spectateur impuissant et frustré. Les sommatisations sont nombreuses, envahissantes et douloureuses. La dépression est souvent majeure et seule la bonne volonté ne suffit pas pour sortir de la crise. Il en résulte parfois une véritable phobie sociale, chez l'enfant ou l'adolescent il en resulte une phobie scolaire, souvent l'individu est obligé à rester cloitrer chez lui. Le monde extérieur le terrorise. Il met parfois en place des défenses de type obsessionnelles, nétoyage multiple maniaque par exemple et tout ceci le fait beaucoup souffrir et l'isole de plus en plus.

Des solutions existent, des ailleurs plus légers qui vont permettre de retrouver (ou de trouver) de l'énergie et du désir de vivre, ce que Freud appelait de la libido!

La psychothérapie de soutien permet de décharger le poids de ces frustrations et de ces colères accumulées.

Une psychanalyse peut aussi soulager l'individu de ses peurs, et surtout, par la compréhension approfondie de ses problématiques, lui permettre de dépasser ses situations conflictuelles, sans les déplacer dans un autre domaine. On a un conflit au travail, on finit par le régler et pourtant on est de plus en plus stressé par les pressions à la maison avec le compagnon ou/ et les enfants. On a donc déplacé le problème . Ce qui est en soi un soulagement mais l'approche psychanalytique va aller à la source des conflits pour les alléger. Les comprendre, les accepter afin de ne plus les reproduire. Cela va permettre de sortir du cercle vicieux.

L'aide du psy est un plus; celui-ci écoute, comprend sans juger, avec bienveillance, il reste discret mais chaleureux.

Pas question pour le patient de rester avec son mal être, sans voir et comprendre où il va dans son choix de thérapie.

Comment  comprendre et se sortir de L'Angoisse.angoisse-article-blog-1.doc angoisse-article-blog-1.doc

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau