Psychanalyse,Art-thérapie,hypnose, méthode pour se sortir des problèmes et conflits à répétition. Psychothérapie de soutien.Thérapie de couple. Dépasser les attaques de panique et les angoisses. Réguler le stress et le burn out.

Catherine Duval, Psychanalyste, Hypnothérapeute, Art thérapeute

Pourquoi faire une psychothérapie?

Faire une psychothérapie est une façon de travailler sur soi à l'aide d'un thérapeute, qui aura une écoute neutre, bienveillante, sans jugement ni préjugé. Pour que la confiance soit au rendez-vous votre thérapeute fera preuve d'écoute attentive, et d'une grande tolérance.

Lorsqu'une souffrance morale est devenue insupportable, qu'un ou plusieurs symptômes gênent dans la vie quotidienne, lorsqu'une situation négative se répète en boucle, lorsqu'une phobie a pris des proportions inquiétantes et que l'on a l'impression d'être piégé, il est peut-être temps d'accepter de se faire aider. Parfois on a peut-être déjà fait une thérapie et les choses semblent de nouveau difficiles. Consulter un psychanalyste c'est un rdv pour soi, pour se comprendre, et se sentir libéré et mieux. Et cela à chaque séance. Il ne s'agit pas de rester fixer sur un passé douloureux mais d'en comprendre l'histoire et de relancer la dynamique de vie. Là dans le présent. Dans l'inconscient.

La psychothérapie analytique et la psychanalyse sont des thérapies qui libèrent des enfermements psychiques, qui aident à sortir des addictions et des comportements compulsifs, qui permettent aussi de sortir d'un deuil qui dure longtemps.

L'angoisse, la peur panique , le stress que rien ne calme, les phobies (de l'eau, d'un animal, d'une situation, de l'école ou du travail), la maniaquerie excessive, les conduites autodestructives: sur le corps lui-même: scarifications, grattages, tabagismes, troubles du comportement alimentaire: boulimie, anorexie, hyperphagie, orthorexie, tous les troubles du comportement lorsque ceux -ci deviennent gênant et peuvent mettre la personne en danger( TS, TOC.....)

Sur le psychisme lui-même: masochisme, recherche inconsciente de relations toxiques destructrices (pervers narcissiques, relations amoureuses destructrices dans lesquelles l'individu ne s'épanouit pas, peu ou plus du tout).

Le deuil de la perte d'un être cher, ou de la séparation lorsqu'il entraine une souffrance morale invalidante qui dure très longtemps.

Une addiction dont on ne parvient pas à se défaire...on quitte le tabac pour un grignotage irrépressible par exemple!

Ce sont autant de raisons de consulter un psychanalyste, un praticien en psychothérapie, analytique, emotionnelle qui aidera le patient à comprendre, analyser et dépasser ses peurs, ses blocages et ses questions existentielles.

C'est le professionnel de la santé qui décidera de la pertinence d'un suivi et d'une thérapie de soutien.

Il proposera différents outils thérapeutiques au cas par cas. Tout le monde est capable de parler à un psychanalyste. Il n'y a pas de jugement, et aucune capacité n'est "utile". Le choix du rythme et de la durée de la thérapie sera fait en fonction de chacun. Rien n'est figé, rien n'est préconçu.

Lles "outils", ce sont la psychothérapie de soutien qui régule et soulage les émotions fortes qui sont insupportables, ou qui sont devenues insupportables par accumulation, les résultats se font vite sentir, l'hypnose peut soulager très rapidement lorsque le mal être est clairement défini, lorsque l'on veut se débarasser de quelque chose qui freine, la psychothérapie analytique ou la psychanalyse sont des thérapies qui permettent d'explorer en profondeur les souffrances, de les comprendre et de s'en libérer définitivement, l'art thérapie propose des moyens d'exprimer ce qui est impossible à dire avec des mots.
L’écoute bienveillante du thérapeute, dans tous les cas,  permet de se sentir soulagé et de prendre du recul assez rapidement.

En effet, comprendre c’est accepter. Accepter et s’adapter à la réalité c'est le bénéfice d'une cure psychanalytique.

 C'est aussi envisager la fin de la répétition des situations conflictuelles insupportables. Un moyen de sortir enfin des conflits et cercles vicieux. 

 Le psychanalyste évalue les chances d’une cure et sa compétence pour la demande  du patient,  son objectif .

Le patient « sent » s’il est en confiance avec ce praticien ou non. 

Cette relation transférentielle va favoriser le développement personnel du patient qui va retrouver (parfois découvrir) ce que l'on nomme la confiance en soi.

En résumé, la psychanalyse s’adresse tout simplement à celui ou celle qui souffre d’une situation devenue insupportable, d'un mal être ou d'un comportement qu'il aimerait changer ou amélorer.

La psychanalyse ne modifie pas le caractère, elle aide à se sentir mieux. La durée d'une cure s'évalue pas à pas, ensemble et dépend des outils thérapeutiques utilisés et des besoins de chaque patient.

Le cabinet est situé au calme, en campagne mais non isolé, confidentialité et calme garantis, au coeur des Bouches Du Rhone, à Eyragues, entre Saint Rémy de Provence, Chateaurenard, Noves, Graveson, proche Avignon, Tarascon, Beaucaire et Cavaillon.

Pages